L’impact du congé parental sur le rachat de crédit

Une demande de rachat de crédit n’est jamais assez facile dans un cas de congé parental. Si ce regroupement de crédit est une solution pour remettre de l’ordre dans votre budget, il peut être refusé par l’organisme prêteur lorsque vous êtes en situation instable et que vous êtes en même temps dans une incapacité temporaire de reprendre le travail. Votre créancier restera toujours sur ses gardes afin d’éviter un éventuel manquement au remboursement d’une mensualité. Mais comment est-il possible de concilier congé parental et rachat de crédit?

Les conditions pour un bénéficier d’un rachat de crédit

congé parentalUn rachat de crédit permet de grouper vos prêts en un seul. Vous pouvez faire une demande de rachat dans un organisme de prêt spécialisé dans ce domaine ou en faire la demande au sein même de votre banque. Mais une demande de rachat est accordée sous certaines conditions, même sur un comparateur rachat de crédit en ligne. Avant de choisir cette option pour résoudre votre déséquilibre financier, il est important de reconsidérer vos revenus et de savoir à quel taux de remboursement vous pouvez faire face. Dans une situation de congé parental, le créancier peut se montrer plus exigeant. Vous devez être en mesure de fournir un document attestant votre reprise du travail après votre congé. Toutefois, il évaluera votre demande selon votre capacité de remboursement, incluant votre situation en congé parental.

Le congé parental, une période difficile pour une demande de rachat de crédit

Dans plusieurs cas, une demande de rachat de crédit en congé parental est toujours refusée par les organismes de prêts. En effet, ces derniers se soucient d’une incapacité à payer qui peut vous conduire rapidement à une situation de surendettement. Mais cela n’est pas toujours le cas. Il arrive que des parents avec un congé parental se voient accorder un rachat de prêt, grâce à un taux d’endettement actuel en dessous de 33 %. La demande peut aussi être acceptée si vous disposez d’une caution qui peut recouvrir les impayés ou d’une hypothèque. Toutefois, il est à souligner que le meilleur moment pour penser à un groupement de prêts est lorsque vous n’êtes plus en cours de congé parental.